A propos/About

[English version below]

Jardin Mobile – un projet d’Espace Temporaire

Cité nouvelle d’Onex-Lancy, Genève – du 3 juin au 26 septembre 2015


 Les mauvaises herbes sont définies comme des plantes qui ne sont pas à leur place, c’est-à-dire qui poussent là où nous ne voulons pas, ce qui ne dit rien à propos de ces plantes, mais beaucoup à propos de nous-même.

David Holmgren, écologiste et écrivain australien,
cofondateur du concept de Permaculture

La mauvaise herbe est une plante dont on a pas encore trouvé les vertus.

Ralph Waldo Emerson, philosophe et poète étasunien


Imaginer d’autres formes de vie et créer de nouveaux territoires communs à partager

JARDIN MOBILE est un laboratoire de sensibilisation à la biodiversité et à la culture des « mauvaises herbes » comestibles et médicinales. Lieu d’expérimentation de la créativité et de la résilience, JARDIN MOBILE s’articule en deux dispositifs complémentaires : un jardin potager éphémère qui sera installé sur la place du 150ème et un fourgon transformé en jardin-atelier itinérant qui visitera en parallèle divers quartiers de la Cité-Nouvelle d’Onex.

Lieux de rencontres et d’échanges

L’interaction avec des enfants, des jeunes et le public en général se concrétisera au travers de diverses activités ludiques telles que des ateliers thématiques, des visites guidées, des rencontres avec des paysans locaux, des échanges de semences, des moments festifs, des conférences et des initiatives ponctuelles.

Au fil du temps et en fonction des rencontres et des désirs des participants, d’autres propositions viendront enrichir ce projet.

L’art est dans la rue

L’horticulture comme outil de réappropriation de l’imaginaire collectif sera expérimenté tout au long de la durée du projet. Diverses actions seront lancées avec le public, à l’exemple des plantations de « mauvaises herbes » comestibles et médicinales sous forme de mini-jardins potagers d’appartement.

Les enfants et les jeunes visiteurs s’initieront aussi à l’HORTIGRAFF. Accompagnés par des artistes, ils réaliseront des dessins macros naturalistes de « mauvaises herbes » qui seront replacés (collés) dans le tissu urbain. Grâce à une esthétique et un langage actuels, qui sont familiers aux enfants et aux jeunes, les fresques éphémères apporteront une touche poétique aux murs des espaces délaissés et aux surfaces de divers mobiliers urbains.

[Haut de la page]


[English version]

DSC_0022bsmall

 

Jardin Mobile – A project by Espace Temporaire

Cité nouvelle d’Onex-Lancy, Geneva – from 3 June until 26 September 2015


I avoid using the term ‘weed’ because it simply means ‘a plant out of place’, and is therefore a description of human preferences and has no validity as a scientific descriptor of plant species.

David Holmgren, ecological educator and writer, co-originators of the permaculture concept.

A weed is simply a plant whose virtues we haven’t yet discovered

Ralph Waldo Emerson, American philosoph and poet


Imagining other forms of life and creating new common spaces to share

The JARDIN MOBILE experiments aim to raise people’s awareness of biodiversity and edible and medicinal “weed” gardening. JARDIN MOBILE combines two complementary components for its experiments in creativity and resilience: a temporary kitchen garden in the Place du 150eme, and a travelling garden-workshop in a converted truck going to several parts of the Cité-Nouvelle in Onex.

A place to meet and share ideas

There will be opportunities for interaction with children, young people and the public

through fun activities such as thematic workshops, guided tours, chances to meet local farmers, seed exchanges, festivities, conferences and one-off initiatives.

Later on, and depending on participants’ exchanges and interest shown, other activities may be added to the project.

Art on the street

Horticulture is central to our project in its role as a medium through which we reclaim our collective creativity. The general public will be able to participate, for example by planting edible and medicinal “weeds” in mini kitchen gardens for apartments.

Children and young people will receive an introduction to HORTIGRAFF. Artists will help them make macro nature drawings of “weeds”, which will be released back into their urban habitat (stuck to walls). These monumental and fleeting frescos, appealing to children and young peoples’ modern tastes and ways of expressing themselves, will add a poetic touch to walls of graffitied buildings and urban furnitures.

[Top]

Leave a Reply